RSS

Tag Archives: Gazibul

Maison d’arrêt. La compagnie Gazibul fait danser les mots des détenus

Article du Télégramme : 18 juin 2015 Gwendal Hameury

Photo Vincent Paulic

Photo Vincent Paulic

« Le jour des cailloux ». C’est le titre du spectacle que Sandra Enel, de la compagnie Gazibul, a jouée hier matin à la maison d’arrêt.
Une pièce où les mots jouent le rôle principal. Notamment ceux des détenus. C’était l’ultime représentation du « Jour des cailloux » pour la comédienne Sandra Enel cette saison. Et il était hors de question qu’elle se fasse ailleurs qu’entre ces quatre murs. Hier matin, la toute dernière création de la compagnie Gazibul s’est jouée au parloir de la maison d’arrêt. Un endroit exigü, sombre, dans lequel le régisseur Erwann Philippe avait réussi la prouesse d’installer son décor, ses enceintes et ses lumières. Quelques bancs en bois avaient aussi été disposés à l’attention d’un public peu nombreux, habitué au milieu carcéral, et donc pas plus effrayé que cela par le fait de devoir passer sous un portique de sécurité avant d’assister à une représentation théâtrale : des familles de détenus.

Une aventure collective
Ces derniers – cinq au total, le noyau dur du projet – étaient là aussi, évidemment, impatients de voir le résultat des ateliers de réflexion et d’écriture auxquels ils ont participé depuis le mois de janvier. Huit séances, soit une douzaine d’heures cumulées. Car le « Jour des cailloux », c’est avant tout une belle aventure. Celle d’un partenariat entre Gazibul, Itinéraire Bis, la MJC du Plateau, la Ligue de l’Enseignement et le Spip 22 (service pénitentiaire d’insertion et de probation). « Un projet sur le thème des mots, explique la comédienne Sandra Enel. Des mots cachés qui s’échappent, des mots qui volent, des mots qui pèsent et qui font mal, des mots racines qui aident à grandir… Pourquoi les mots sont-ils si importants dans notre société ? Rendent-ils libres ? » Un questionnement qui revêt une importance primoridale, bien entendu, quand on est enfermés toute la journée ou presque dans une cellule de 9 m², aux fenêtres obstruées par des barreaux, que l’on partage avec plusieurs co-détenus. Créée dans le cadre de la fête des Mots familiers, la pièce a aussi permis des échanges – allers-retours de créations plastiques et textuelles – entre ces détenus et les élèves des classes de grande section des écoles de l’Établette et de La Ville-Bougault et ceux de la classe de CP de l’école Beauvallon. Histoire de créer une passerelle entre deux imaginaires et finir de se convaincre que ce sont bien les mots qui font « exister le monde et nous permettent de retrouver notre chemin lorsque nous sommes perdus ».

Émotion et fierté
À l’issue des 45 minutes d’un spectacle au cours duquel Lina, le personnage central, a pris le plus grand soin des « mots pour dire », une discussion s’est installée entre l’actrice et son public, assis à moins d’un mètre de la scène. Discussion au cours de laquelle on a vu poindre à la fois de l’émotion et une certaine fierté dans les yeux des détenus. « Il y a toute une partie de la pièce qui vient de vous. Ce sont vos idées, vos mots, ce spectacle vous appartient. On vous a amenés avec nous partout où on l’a joué », confiait une Sandra Enel heureuse de pouvoir enfin leur montrer le fruit de leur travail. Du côté des familles aussi, on sentait de l’émotion. Celle de pouvoir partager un moment heureux avec un mari, un fils, en oubliant que les portes du parloir sont fermées à double tour. « C’est vraiment bien que vous fassiez ça pour eux, pour nous », soulignait ainsi une maman. Ça l’est d’autant plus qu’il n’est pas simple de faire souffler un vent de liberté en mileu carcéral. Mais les choses évoluent. Le marionnestiste Philippe Saumont, la photographe Sonia Naudy, les stages de l’association Juno Bravo, et maintenant Gazibul ont amené un peu de vie en prison. Et c’est tant mieux.

© Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/maison-d-arret-la-compagnie-gazibul-fait-danser-les-mots-des-detenus-18-06-2015-10671187.php

 
Leave a comment

Posted by on 22 juin 2015 in Compagnie Gazibul

 

Tags: ,

Fête des mots familiers à Trédaniel

Aujourd’hui, à l’école de Trédaniel, chacun a réalisé son livret inspiré du travail de l’illustratrice IZOU invitée pendant tout le temps de la fête.
Une journée riche et des dizaines d’élèves transformés en écrivains, relieurs, typographes ou illustrateurs. Après les ateliers, Izou a rencontré tout ce petit monde autour de ses belles histoires et illustrations. Quant à la Compagnie Gazibul, elle a présenté sa toute dernière création, Le jour des cailloux, commandée pour la manifestation, par la Ligue de l’enseignement des Côtes d’Armor.Frissons et émotions garanties, pour ce nouveau spectacle : Toutes les images de cette journée ICI

<
>

 
Leave a comment

Posted by on 1 juin 2015 in Ateliers, Gazibul, Izou, Non classé

 

Tags: , , , , ,

IZOU et GAZIBUL à la bibliothèque Albert Camus

Mercerdi 27 mai, Izou, illustratrice en résidence dans le cadre de la Fête des mots familiers, a dédicacé ses livres à la bibliothèque de la Croix Saint-Lambert. Elle a ensuite animé un atelier d’illustration auprès des enfants du quartier qui ont ensuite rencontré la Cie Gazibul, lors de la représentation de leur création : Le jour des cailloux. Merci à toute l’équipe de la bibliothèque pour ce partenariat et l’accueil toujours aussi chaleureux!
IMG_2776

IMG_2789

 

Tags: , , , , ,

Fête des mots familiers à Loudéac : article du Télégramme 13 mai 2015

Une nouvelle édition de la Fête des Mots familiers s’est déroulée jeudi avec les enfants du cycle 2 des écoles Jules Verne et du Centre.

Les enfants de l'école du Centre lors de la dernière rencontre de cette édition.

Les enfants de l’école du Centre lors de la dernière rencontre de cette édition.

Après avoir réalisé des livrets en ateliers à la médiathèque, ils ont suivi un spectacle et rencontré l’illustratrice Izou. La Fête des mots familiers est organisée par le Ligue de l’enseignement des Côtes-d’Armor. « Elle permet l’approche de la littérature et des arts du livre par des ateliers puis des rencontres avec des artistes et leurs oeuvres », commente l’animatrice Nathalie Larvol.
Avec l’illustratrice Izou
Cette animation se déroule chaque année autour d’un artiste. Cette fois c’est l’illustratrice Izou, qui est en résidence de création à la Maison de Louis Guilloux, à SAint-Brieuc. Elle a rencontré à Loudéac les enfants du cycle 2 des écoles de Jules Verne et du Centre. À chaque rencontre les élèves étaient encadrés par les enseignants et les bénévoles de l’Amicale Laïque. À la médiathèque, ils ont travaillé avec des animatrices à la création d’un livre. Illustration, typographie, écriture et assemblages, des réalisations conçues sous forme de chaîne éditoriale, à la manière d’Izou. « Ces quatre ateliers ont donné la possibilité à chaque participant de réaliser un livret qu’il a ensuite conservé ».
Création théâtrale
Une nouvelle étape de la Fête des Mots familiers se déroulait jeudi, à la salle Malivel. Dans un premier temps les enfants avaient rendez-vous avec le spectacle vivant. « Le jour des cailloux », est une création de la compagnie Gazibul, qui s’est appliquée à s’imprégner de l’univers de l’illustratrice. Après une séance très intime les enfants ont découvert avec l’artiste Sandra Enel, les différentes facettes du théâtre et le processus de création de ce spectacle original. Chaque enfant a reçu un petit caillou blanc, en souvenir de cette animation.
Des échanges passionnés
Une dernière rencontre allait suivre ensuite avec Izou. L’illustratrice a présenté aux enfants son métier et ses techniques de travail. Un échange très enrichissant selon Nathalie Larvol : « Ce qui est formidable, c’est que les enfants sont toujours passionnés et qu’ils posent beaucoup de questions. À voir leur enthousiasme je ne me fais pas d’illusion sur l’avenir du livre. Il y a encore beaucoup de belles histoires à raconter ». © Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/loudeac/fete-des-mots-familiers-rencontres-avec-l-illustratrice-izou-13-05-2015-10626700.php

 
Leave a comment

Posted by on 14 mai 2015 in Ateliers, Gazibul, Izou, presse

 

Tags: , , , , ,

Fête des mots familiers à Loudéac

Les 5 et 7 mai dernier, à Loudéac, chacun a réalisé son livret inspiré du travail de l’auteur illustratrice IZOU invitée pendant tout le temps de la fête.
Deux journées riches, quatre classes motivées et des dizaines d’élèves transformés en écrivains, relieurs, typographes ou illustrateurs. Après les ateliers, Izou a rencontré tout ce petit monde autour de ses belles histoires et illustrations. Quant à la Compagnie Gazibul, elle a présenté sa toute dernière création, Le jour des cailloux, commandée pour la manifestation, par la Ligue de l’enseignement des Côtes d’Armor.Frissons et émotions garanties, pour ce nouveau spectacle qui n’a laissé personne indifférent ! Merci à tous, aux enseignants et à leurs élèves pour leur participation, aux artistes et bien-sûr aux responsables de l’Amicale Laïque et de la médiathèque!

<
>
 
 

Tags: , , , , , ,

L’univers coloré d’IZOU : Le Télégramme, 30 avril 2015

La Ligue de l’enseignement organise jusqu’au 12 juin la Fête des mots familiers.

Izou est l'invitée d'honneur-de-la-fête-des-mots-familiers

Izou est l’invitée d’honneur de la fête des mots familiers

Au programme : des expositions, des ateliers, et des spectacles autour de l’oeuvre de l’illustratrice Izou. Un univers coloré, pétillant, un travail fin et remarquable. L’illustratrice Izou, invitée d’honneur de la Fête des mots familiers, organisée par la Ligue de l’enseignement, arbore un sourire plein de fraîcheur. « C’est la première fois que j’ai l’occasion d’exposer l’ensemble de mon travail sur un même lieu », explique-t-elle. Héloïse Robin, alias Izou, est une artiste touche à tout : à la fois illustratrice, créatrice sur bois, et plasticienne, elle passe d’un monde à l’autre avec aisance et talent, avec une attention particulière portée sur la récupération, et aussi le matériau bois. « J’aime la rencontre avec l’objet. J’ai envie de créer, et des ponts se font naturellement entre l’illustration et le volume. » Pendant plusieurs semaines, Izou va donc parcourir le département à la rencontre des jeunes, pour parler de son travail.
Expliquer le processus de fabrication d’un livre
Une exposition itinérante permettra aux jeunes d’être en confrontation directe avec l’oeuvre de l’artiste. Avec un objectif : « Faire découvrir le goût du livre aux enfants et qu’ils aient envie de plonger dans les histoires ! » En parallèle, une équipe de la Ligue de l’enseignement leur proposera des ateliers pour que les enfants comprennent le cheminement de la fabrication d’un livre. Au programme : des ateliers reliure, typographie, illustration et écriture, autour d’un livret directement inspiré de l’oeuvre d’Izou. Comme tous les ans, une compagnie théâtrale s’est associée au projet pour une création qui se jouera de structure en structure. Cette année, c’est la Compagnie Gazibul, avec son spectacle « Le Jour des cailloux », joué dans plusieurs structures du département (*). Un spectacle plein de magie et de poésie, à l’image de l’oeuvre d’Izou.
Pratique :
Dates et lieux à retrouver sur le site Internet de l’événement. ou par mail : culture@fol22.fr
Exposition jusqu’au 4 mai, à la Maison Louis-Guilloux, 13, rue Lavoisier, du lundi au vendredi, de 10 h à 18 h.
Rencontre avec Izou et Natalie Tual, auteur-compositeur d’histoires musicales, jeudi, à 18 h 30, à la Maison Louis-Guilloux.
Spectacle « Le Jour des cailloux » par la Cie Gazibul, vendredi 12 juin, à 18 h, dans le cadre de la Fête à Léon .
© Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/fete-des-mots-familiers-l-univers-colore-d-izou-30-04-2015-10612829.php

 
Leave a comment

Posted by on 30 avril 2015 in Izou, presse

 

Tags: , , , , ,

Fête des mots familiers « J moins 10 ! « 

Autour d’ IZOU et GAZIBUL, les Z’invitations sont lancées :

Banniere-Blog-Izou-Neoantique

  • Vernissage de l’exposition d’ IZOU le 23 avril à 18h à la Maison Louis Guilloux (exposition : 22 avril-6 mai à la Maison Louis Guilloux, 13 rue Lavoisier, Saint-Brieuc, du lundi au vendredi : 10h-18h. Ouverture le samedi 25 avril : 10h-12h ; 14h30-17h
  • Rencontre avec Izou, illustratrice et Natalie Tual, auteur compositeur d’histoires musicales : le 30 avril 2015 à 18h30 à la Maison Louis Guilloux, Saint-Brieuc
  • Spectacle «Le jour des cailloux » par la Cie Gazibul, vendredi 12 juin à 18h, dans le cadre de la Fête à Léon, en partenariat avec le Cercle et le comité de quartier de la Croix Saint-Lambert

En dehors de ces propositions tout-public, la Fête des mots familiers est en tournée du 22 avril au 12 juin, sur le département : Ateliers autour des arts du livre, rencontres avec les artistes, expositions et spectacles…Toutes les Z’infos sur le blog 

 
Leave a comment

Posted by on 13 avril 2015 in Ateliers, expo, Gazibul, Izou

 

Tags: , , , , , ,

Image

J moins 15 pour l’édition 2015 !!!

affiche 2015

 
Leave a comment

Posted by on 7 avril 2015 in Ateliers, expo, Gazibul, Izou

 

Tags: , , , , , , , ,

Gazibul : une nouvelle création autour du mot, pour la « Fête…des mots », en 2015

Article de Véronique CONSTANCE Ouest-France 8 décembre 2014

gazibulimage

Si À petit pas, création très jeune public, continue de tourner, la compagnie théâtrale briochine travaille à une nouvelle création. Premières représentations en mai et juin.

« Je pars heureuse et confiante, car Gazibul continue à vivre et je la laisse entre de bonnes mains. C’est ça l’essentiel, non ? », soulignait dans nos colonnes Françoise Visdeloup. C’était au mois de juin. La fondatrice de Gazibul, compagnie qu’elle a portée durant 34 ans, passait définitivement le relais à Sandra Enel. Ancienne élève au sein de la compagnie durant douze ans, cette dernière, qui avait rejoint l’équipe comme metteur en scène et comédienne en 2010, en assurait la direction artistique.

Même si Sandra Enel a déjà signé quatre créations, c’est en quelque sorte une nouvelle page qui s’ouvre pour Gazibul. Avec une création autour des mots pour cette saison. « Des mots qui s’échappent, des mots qui voient, des mots qui pèsent, des mots d’amour, des mots qui font mal mais qui font grandir… », détaille Sandra Enel, la metteur en scène. Qui précise : « Cette création jeune public à partir de 5 ans émane d’une commande de la fête des Mots familiers organisée par la Fédération des oeuvres laïques. »

Un nouvel espace de jeux : Afin de présenter ce spectacle dans des lieux autres que ceux destinés à la diffusion, la metteur en scène a choisi de créer un espace de jeu de 3 m par 3 m, « moins lourd au niveau des contraintes techniques ». Côté décors, c’est Izou (de son vrai nom, Héloïse Robin), illustratrice et plasticienne nantaise, qui apportera la touche colorée avec ses réalisations aux couleurs vives. Les premières représentations se dérouleront au mois de mai dans le cadre de la fête des Mots familiers, et au mois de juin pour la fête à Léon. En amont, plusieurs temps forts sont également programmés : à la bibliothèque Albert-Camus et avec les détenus de la maison d’arrêt.

Quant à À petit pas ou L’art de regarder le monde avec délicatesse, pièce poétique à destination du très jeune public, après une vingtaine de représentations, de février à juin, elle continue son bonhomme de chemin. « Bien identifiée dans le réseau de diffusion de la petite enfance, d’autres dates s’annoncent pour la saison à venir avec, entre autres, un festival organisé par le Très Tôt théâtre, à Quimper. »

Transmission et pédagogie constituent aussi l’ADN de la compagnie depuis ses débuts. Les ateliers (de 5 à 18 ans), encadrés par des comédiens professionnels, se déroulent à la Villa-Carmélie. « Cette saison, ce sont 87 enfants et adolescents qui sont inscrits. Sans compter les ateliers scolaires et le stage organisé durant les vacances de février. »

 
Leave a comment

Posted by on 15 décembre 2014 in Gazibul, Izou, presse, Spectacle vivant

 

Tags: , , , ,

Fête des mots familiers 2015

La Fête des mots familiers est une manifestation proposée sur le temps scolaire et périscolaire qui propose une exposition, des ateliers autour des arts du livre, du spectacle vivant et des rencontres avec des artistes. La prochaine édition se déroulera du 27 avril au 6 juin 2015, en présence d‘Izou,  illustratrice, et de la Compagnie Gazibul.Banniere-Blog-Izou-Neoantique

La manifestation est accueillie dans les écoles, bibliothèques, espaces culturels ou salle des fêtes des Côtes d’Armor, qui se transforment alors en galerie d’exposition, ateliers d’artistes, salles de spectacle, ou espaces de rencontre avec des artistes.

L’événement s’adresse aux enfants de cycle 2 et se décline de la façon suivante :

1/ Ateliers arts du livre :  Assemblage / Illustration / Typographie / Écriture : chaque enfant réalise ainsi son propre livre inspiré de l’œuvre de l’illustrateur invité pour la manifestation.

2/ Rencontres avec les artistes, exposition et spectaclele-camion-d-anniversaire

  • Exposition et rencontre avec IZOUDes illustrations originales d’Héloïse Robin (alias Izou), illustratrice invitée en résidence, sont présentées aux enfants afin qu’ils s’imprègnent de son univers artistique. Le temps d’une rencontre, elle leur présente son métiers et ses techniques et ses ouvrages.

  • Les rencontres avec la Compagnie GazibulA l’issue du spectacle commandé par la Ligue de l’enseignement des Côtes d’Armor à la Compagnie Gazibul, un temps d’échange entre les membres de la Cie et les enfants leur permettra de découvrir les différentes facettes du théâtre et le processus de création de ce spectacle original.

 
Leave a comment

Posted by on 19 octobre 2014 in divers

 

Tags: , ,